Accueil » L’astigmatisme

L’astigmatisme

L’astigmatisme (du préfixe privatif grec ἀ- / a- et de στίγμα / stigma, « point ») est un défaut des systèmes optiques qui ne donnent pas d’un point une image ponctuelle, mais une image étalée dans le sens antéro-postérieur.

Normalement, les surfaces de la cornée et du cristallin présentent une courbure quasiment sphérique. Chez les astigmates réguliers, l’une ou l’autre n’est plus sphérique et sa courbure s’apparente davantage à celle d’un ellipsoïde, c’est-à-dire comme un ballon de rugby. Il existe un méridien de courbure maximale (la puissance optique est maximale le long de ce méridien), et un méridien de courbure minimale (la puissance optique est minimale le long de ce méridien). Les axes respectifs de ces méridiens sont mutuellement perpendiculaires.

L’image reçue par la rétine est donc différente selon les axes des méridiens. Résultat : l’image manque de netteté. Le trajet des rayons lumineux épouse une conoïde appelée « conoïde de Sturm » et ils se focalisent principalement (selon le plan de recueil de l’image) en des taches focales de contour grossièrement elliptique, au sein desquelles on peut identifier deux taches focales linéaires, appelées focales principales, et qui encadrent une tache focale quasi circulaire (appelée cercle de moindre diffusion). L’étalement de l’image est directionnel, à la différence de la myopie ou de l’hypermétropie, où l’image est focalisée en un seul point (stigmatisme), mais est mal située, en avant ou en arrière du plan rétinien. Néanmoins, l’astigmatisme n’exclut pas la myopie, l’hypermétropie ou tout autre pathologie de l’œil.

En cas de déformation quelconque on parle d’astigmatisme irrégulier. La grande majorité des astigmatismes congénitaux sont d’origine cornéenne. Il existe habituellement un léger astigmatisme cornéen qui est neutralisé par un astigmatisme cristallinien opposé. La survenue d’une cataracte avancée peut provoquer l’apparition d’un astigmatisme d’origine cristallinienne (astigmatisme « interne », par opposition à l’astigmatisme d’origine cornéenne : la direction de cet astigmatisme est le plus souvent « inverse »).

Coupe de l'oeil astigmate

Coupe de l'oeil astigmate
Schéma représentatif de l’astigmatisme régulier.